5 conseils pour préparer sa voiture pour l'hiver

Bien que la loi soit claire au Québec que les voitures doivent êtres chaussées de pneus d'hiver pendant la saison frigorifiante, il ne s'agit qu'une étape parmi d'autres pour s'assurer une conduite hivernale sécuritaire. Afin de vous assurer que votre véhicule est prêt à affronter l'hiver, voici 5 conseils pour bien préparer votre voiture pour l'hiver :

1- Retrouvez votre balai à neige

Ça peut sembler simple, mais une première bonne étape à compléter est celle de retrouver votre balai à neige et de le remettre sur votre banquette arrière ou dans le coffre de la voiture – là où il sera facile d'accès. Prenez aussi le temps d'examiner son état : un balai trop usagé pourrait endommager votre voiture. Si la brosse ou le gratte-glace semble abîmé, un petit détour à la quincaillerie en vaudra la peine afin de vous éviter de mauvaises surprises.

2- Vérifiez vos essuie-glaces

Ces bandes de caoutchouc peuvent littéralement vous sauver la vie en assurant une bonne visibilité, mais comme le contraire est possible, elles peuvent aussi très bien nuire si elles ne sont pas en bon état. La détérioration des bandes, par l'usure, fait en sorte que la glace s'accumule plus facilement et par conséquent, diminue la visibilité. Pensez à vous procurer des essuie-glaces d'hiver, leurs bandes sont plus larges et enrobées d'un caoutchouc, le balayage est une plus efficace même par temps froid.
5 conseils pour préparer sa voiture pour l'hiver
5 conseils pour préparer sa voiture pour l'hiver

3- Avoir le bon liquide lave-glace

Évidemment, avoir des bons essuie-glaces c'est une chose, mais il faut aussi avoir le bon lave-glace pour les accompagner. Le liquide lave-glace habituel, qui a un point de congélation à 0°C, que l'on se procure l'été ne suffit pas pour les journées et soirées froides de l'hiver. Assurez-vous de faire le plein de lave-glace d'hiver afin d'éviter de mauvaises surprises et gardez toujours un bidon de surplus dans le coffre au cas où !

4- La mise au point

Un rendez-vous chez votre concessionnaire ou garagiste pour une mise au point avant l'hiver permettra de diagnostiquer les problèmes et de les prévenir avant qu'ils ne vous causent des problèmes en plein milieu de l'hiver. Les techniciens pourront vérifier les différentes composantes de votre véhicule tel que les niveaux de liquides comme l'antigel ou le liquide de refroidissement. La mise au point est souvent le bon moment pour passer au changement d'huile.

5- La batterie, toujours la batterie

Au moment de votre mise au point, assurez-vous que votre batterie est vérifiée pour un bon ampérage de démarrage à froid. Si vous voulez plutôt garder un œil sur la puissance de votre batterie au cours de l'hiver, il est bon de savoir que celle-ci devrait tenir une charge de 12,6 volts et quand le moteur tourne, la charge se retrouve entre 13,7 et 14,7 volts. Il vous est possible de vérifier l'ampérage grâce à un voltmètre. Une bonne batterie en santé vous permettra de bien démarrer votre voiture même pendant les matins dignes de l’Antarctique.

Choix de pub